Soigner une plaie bénigne

Tous les cavaliers et les propriétaires d’équidés se sont un jour retrouvés face à une plaie bénigne à soigner. Je vous propose de découvrir nos trucs et astuces. Certains sont plus naturels que d’autres, à vous de choisir ce qui vous convient le mieux.

La première chose si la plaie est sale (boue, poussière…) est de la nettoyer. Le plus souvent dans ce cas là nous utilisons de la bétadine savon. Il suffit de mouiller la zone, de savonner puis de rincer. Si la zone ne permet pas d’utiliser un jet d’eau, nous nous servons de pipettes de sérum physiologique pour mouiller et rincer. Une compresse placée en dessous de la plaie permettra d’empêcher l’eau et le savon de couler.

Pour désinfecter la plaie, soit nous utilisons de la bétadine solution soit nous appliquons directement une crème cicatrisante et désinfectante comme la crème Cutene par exemple.

La crème Cutene de chez Animaderm est désinfectante et cicatrisante. Il est donc inutile de désinfecter la plaie en amont. Si la plaie nécessite un nettoyage avant, il faudra attendre qu’elle soit bien sèche avant d’appliquer la crème. La texture bien compacte de la crème permet d’en appliquer une bonne quantité si la plaie est légèrement profonde par exemple. La cicatrisation se fait parfaitement par l’intérieur de la plaie en remontant. La texture permet à la crème de bien adhérer sur la peau et il n’est pas forcément nécessaire d’en remettre tous les jours. Les seuls bémols de cette crème sont le prix et les huiles essentielles qu’elle contient qui ne se mélangent pas bien dans la crème. Cependant cette crème est vraiment top.

Pour certaines plaies moins profondes, après avoir désinfecté, nous utilisons du miel. Le miel est depuis longtemps reconnu pour ses vertus cicatrisantes chez les humains et les animaux. Je vous conseille de prendre un miel bio et de préférence de votre région. Il posséderait ainsi les mêmes bactéries que celles présentes dans l’atmosphère de vie de votre cheval. Légende ou pas je ne sais pas, mais je vous donne l’information. Contrairement à ce qu’on peut imaginer, le miel ne va pas attirer les insectes et votre équidé ne va pas se faire attaquer ou grignoter par des fourmis ou autre.

Il existe, pour les plaies superficielles, des bombes aérosols comme l’oxytétrin ou le repiderma. Attention car dans l’oxytétrin il y a des antibiotiques, il faut donc une ordonnance pour pouvoir l’acheter. Ce produit est vraiment bien pour les chevaux sensibles qui, dès qu’ils ont une plaie gonfle ou s’infecte facilement. Le repiderma ne contient pas d’antibiotique et peut donc s’utiliser plus facilement. Il ne faut surtout pas utiliser ces produits sur des plaies profondes, car la cicatrisation de celles ci doit se faire par l’intérieur. Nous n’utilisons pas ces produits car Ninou et Don Juan n’ont pas souvent de plaies superficielles.

Voilà nos petits trucs à nous pour soigner les plaies bénignes sur nos chevaux. Si vous avez le moindre doute sur une plaie, le plus raisonnable reste de contacter votre vétérinaire pour avoir l’avis d’un professionnel. N’hésitez pas à partager avec nous vos petits trucs à vous.

Leila

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :