Leïla

Déjà, au primaire, je me levais le dimanche matin et déjeunais devant l’étalon noir pour aller ensuite au poney club m’occuper des poneys. L’équitation, c’est depuis toujours pour moi, un juste milieu de moments à cheval mais aussi de moments à pied.

Pour la partie très académique, j’ai monté en club jusqu’en 2018, je suis titulaire du galop 7 et du savoir éthologique 5. J’ai été palefrenière pendant plus de 2 ans dans un club, le temps de préparer mes tests d’entrée pour le BPJEPS. Mais la vie en a décidé autrement et l’année de mon entrée en formation, je me suis blessée et j’ai du complètement changer de projet professionnel.

En parallèle de mon travail entre 2010 et 2015, j’ai été bénévole dans un élevage de mérens, d’ânes et de mules des Pyrénées. J’ai pu assister à de nombreuses naissances, accompagner des poulains dans leur apprentissage d’équidé de loisir, préparer des ânes pour leur futur d’équidé de travail et tellement de choses plus positives les unes que les autres. Mais j’ai aussi découvert la réalité parfois triste et douloureuse du métier d’éleveur. J’ai pu me découvrir aussi une vraie passion pour l’éducation des ânes et j’espère pouvoir un jour le faire à nouveau.

Je travaille actuellement dans le développement de projets pour l’exportation de chevaux de races françaises.

Ce que j’aime le plus dans « l’équitation », c’est de pouvoir apprendre encore et encore, de découvrir de nouvelles personnes et de nouvelles visions. Toutes ces rencontres et ces expériences me permettent d’avancer vers ce quelque chose qui me ressemble : une équitation proche de mon cheval et surtout une équitation ouverte. Dans un monde idéal, je voudrais avoir pour métier d’aider les propriétaires à se reconnecter à leur équidé et les guider dans ce travail. Peut être, qui sait un jour……

Retrouvez moi sur Instagram: ICI

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :